Le poisson

« Les jeunes enfants dessinent ce qu'ils savent plutôt que ce qu'ils voient »


Pourquoi ?

Admiré parce qu'il se déplace rapidement dans l'eau - cet élément dans lequel il vit et qui reste mystérieux pour nous, terriens - le poisson, mine de rien, étonne : animal à sang froid, il respire sous l'eau et nage dans des endroits parfois difficilement accessibles à l'homme, il est muet et garde toujours les yeux ouverts, sa tête ne se différencie pas du corps. Premier des vertébrés selon le système darwinien, il est également nourriture pour les hommes. Par le nombre infini des œufs qu'il pond et sa formidable faculté de reproduction, le poisson évoque encore la fécondité et la vie.

 

 

 Quand ? Peu importe mais attention, partir du vécu et ne pas « sortir la demande du chapeau »

fleche-violette Visiter un aquarium avec l'enfant, se promener avec lui dans la partie « poisson » des espaces animaliers de certains grands magasins
fleche-violette Entrer dans une poissonnerie, observer de près les différentes espèces, peut-être même acheter un specimen avec lui et l'examiner en rentrant à la maison (une loupe sera la bienvenue pour détailler les yeux, les écailles, les nageoires...), tout cela, pourquoi pas, avant de le cuisiner et de le déguster

DSC02820DSC02825DSC02826

 

fleche-violette Provoquer quelques échanges : « ils ont de la chance, les poissons de vivre et nager dans l'eau. Qu'en penses-tu ? Tu aimerais faire comme eux ? » etc
fleche-violetteEt... On dessine un poisson ?


Comment ? A partir du système vital


L'adulte fait remarquer à l'enfant que les poissons sont tous construits suivant le même schéma : ils ont tous le même système vital
- Pas de cou, pas de différenciation entre la tête et le corps
- Des yeux ronds toujours ouverts
- Une bouche avec des dents
- Des branchies pour respirer sous l'eau
- Des nageoires qui permettent son déplacement
- Une queue qui est aussi une nageoire
- Le tout en général recouvert d'écailles protectrices

Etape 1 : observer différents poissons, les comparer en tenant compte du système vital
- Dans la nature (aquarium, bassins...), sur internet, dans les magazines, en visionnant des films documentaires...

DSC02182

- Lire quelques contes mettant en scène des poissons (« le petit poisson d'or », « Arc en ciel le plus beau poisson des océans », « Argento le petit poisson »...


Il existe une grande variété de poissons, mais les principaux éléments qui les constituent sont toujours les mêmes.

Etape 2 : les propositions de l'adulte
On « joue » avec les éléments du système vital de la façon suivante :
Assis à côté de l'enfant avec feuille blanche (format A4), crayon à papier et gomme. On décrit ce que l'on fait tout en dessinant


Regarde, nous allons dessiner des poissons tous différents, c'est très facile

Comme dans les autres fiches, nous utilisons la géométrie et les trois formes de base, le rond, le carré et le triangle. Nous dessinons d'abord les poissons de profil :

- La tête est dans le corps. Ajoutons un gros œil rond et traçons la ligne des branchies

poisson-croquis1

 

 

- Maintenant on ajoute une bouche ouverte avec des dents, ou fermée, puis une queue

poisson-croquis2

 

 

 

 

 

- Puis les nageoires, plutôt arrondies, pointues, ou carrées

poisson-croquis3

- On ajoute les écailles également suivant les trois formes de base, en les combinant ou non à loisir. On enrichit les nageoires en s'inspirant de la documentation disponible, ou de son imagination

 

 poisson-croquis4

- On procède de la même façon pour dessiner les poissons vus de dessus ou de face

poisson-croquis5

- Etape 3 : le choix de l'enfant


A l'enfant de dessiner son poisson.
Adulte et enfant créent leur poisson en s'amusant, en combinant les différentes possibilités proposées.
On peut s'arrêter là ou passer à l'étape suivante

- Etape 4 :


. Soit passer le poisson au feutre en suivant délicatement le tracé déjà fait au crayon puis le colorier avec feutres ou crayons de couleur
. Soit de la même façon le passer avec un coton tige trempé dans l'encre de chine noire, puis le colorier avec feutres, pastels ou encre de couleur
. Soit tracer un nouveau poisson directement au feutre puis le colorier

- Et maintenant ?


On peut continuer, imaginer d'autres poissons, en faire un mobile en les collant de chaque côté d'un cercle de carton noir ou de couleur, ou bien une grande fresque décorative...

- Voici quelques créations :

 

 poissonenfant2                 poissonenfant6

 

 

poissonenfant1                          poissonenfant5

 

 

DSC01488

 

Imprimer