Pensées d'adultes/ Le bateau

archereiser 

 

L'arche de Noé, une histoire trop hollywoodienne pour faire l'économie d'un détour humoristique. Ici, celui de Jean-Marc Reiser ("Ils sont moches". Folio, 1973.)

Pensées d'adultes/ L'eau

 

« A l’origine, une goutte ».
D’où vient la vie ? Par quel mécanisme inerte vient-elle à s’animer ? La question hante les esprits depuis toujours. Et c’est sans grand succès que de nombreuses hypothèses ont été formulées pour lever un peu du voile qui continue d’entourer cet épais mystère. Mais en voici une nouvelle à laquelle, curieusement, personne n’avait pensé. Et qui fait dire aux scientifiques qu’ils tiennent probablement enfin une pièce essentielle du puzzle. La clé du mystère ? Elle pourrait tenir dans une goutte d’eau. Dans n’importe laquelle des gouttes d’eau dont regorge notre planète. Il suffisait juste de bien les regarder.
Voyez cette minuscule flaque d’eau accrochée au capot de votre voiture après l’averse. Observez cette petite bille translucide déposée aux premières heures du jour sur cette feuille tendre. Curieux, non ? Si ces gouttes d’eau ne s’écoulent pas, si elles conservent leur intégralité, c’est en raison d’une force qui s’exerce à leur surface. Une force dont on sait aujourd’hui qu’elle pousse les éléments les plus simples contenus dans ces gouttes à s’assembler entre eux pour former des structures plus complexes. Fabriquer du compliqué à partir du plus simple ? Le vivant ne fait pas autre chose…
Avant propos de Science et Vie. Février 2015

Pensées d'adultes/ Le masque

 

 

 21 bc

Le carnaval de Dunkerque, gardien depuis plusieurs décennies d'une tradition chère aux habitants, est une immense fête populaire avec ses codes uniques en leur genre où l'on s'immerge dans la foule, dans les bandes, où l'on rit, chante et danse.

40 bc

 

Photos de Bernard Cartiaux 

 

affiche

jean marie 2 2010 5

Pensées d'adultes/ Le portrait

Mystérieuse Ile de Pâques :

carriere 024

 

Dans son livre « Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie » (édition Gallimard, 2006), Jared Diamond nous explique l'irresponsabilité des habitants de l'île : ils auraient abattu tous les arbres afin de transporter les énormes statues moaïs sur des rondins de bois ; ainsi ils provoquèrent une déforestation massive. La rivalité entre les différents clans présents sur l'île aurait en effet exigé d'ériger des têtes de plus en plus hautes et majestueuses ; et le transport des statues des carrières de pierre aux régions côtières demandait énormément de bois. La disparition des arbres, puis des oiseaux, puis de la pluie entraîna ainsi cette civilisation prospère dans le chaos : érosion rapide et appauvrissement des sols, impossibilité de fabriquer des pirogues pour pêcher, misère et famine.
Une société pourrait donc s'autodétruire en saccageant son environnement ? Telle est la question posée par l'auteur 

Pensées d'adultes/ Le poisson

Vint « ... le jour où un poisson osa quitter l'océan primordial pour rejoindre l'air libre... de cette audace vont naître tous les animaux à quatre pattes puis l'homme quelques millions d'années plus tard."
Nicolas Hulot, préface pour le livre Gombessa, rencontre avec le coelacanthe de Laurent Ballesta

DSC02215

Photo du livre Gombessa. Editions Andromède océan, 2014

« Considérée comme la plus grande découverte zoologique du XXème siècle, il porte en lui les traces physiques de la sortie des eaux il y a 370 millions d'années, cette transition extraordinaire à l'origine de tous les vertébrés terrestres de la planète, homme compris. » Julie Deter

Pensées d'adultes/ Le jardin

 Quelques citations qui nous inspirent :
fleche-verte Le personnage que nous sommes, c'est un jardin, et notre volonté le cultive. »
William Shakespeare Extrait d' Hamlet


fleche-verte Le bout de monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles »
Christian BOBIN extrait de Tout le monde est occupé

fleche-verte Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite »
Ghislaine Schoeller extrait de Marie d'Ispahan

fleche-verte Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l'éternité. »
Gilles Clément

 

DSC02452

 

 DSC05755

   Nos idées en vrac autour du jardin :
fleche-verte Imaginer et agencer son jardin c'est construire son petit morceau de paradis autour de trois éléments fondamentaux : la terre, l'eau et la lumière. C'est travailler à l'essentiel, construire chaque jour des liens forts entre la terre, l'eau et la lumière pour offrir à la nature les meilleures conditions pour croître et produire
fleche-verte Le jardinier est l'architecte de son jardin, il en est responsable. Il le cultive, le protège pour le transmettre aux générations futures. Dans le même temps, il n'en n'est jamais vraiment propriétaire ; même s'il est maître d'œuvre, il « passe » dans son jardin. D'ailleurs il retournera un jour à la terre...
fleche-verte Le jardin est étonnant, il surprend. Entre les cycles des saisons, des lunes et les farces de la nature, la routine n'existe pas. Le jardin, toujours en mouvement, offre la vie, l'élan, l'énergie.
fleche-verte Le jardin, c'est aussi notre jardin intérieur, nos potentiels, ce que nous semons, faisons croître et récoltons...Nos projets, nos créations, nos échecs

DSC06206

  • 1
  • 2

Faites-nous parvenir vos créations : nous en choisirons quelques unes et les publierons

Proposez les créations de vos enfants

Voir les réalisations des enfants

Contactez nous

Cliquez ici : Mamie est Instit